Tout savoir sur la Tendinite : diagnostic et traitement

tendinites

En Suisse, on estime qu’un collaborateur est absent en moyenne1,3 jours par an pour cause de TMS. Parmi ces troubles, on retrouve essentiellement des douleurs du dos, et des tendinites.

Commission fédérale de coordination
pour la sécurité au travail CFST

Que ce soit au niveau de votre poignet, pouce, épaule, coude, genou, pied, cheville, hanche ou bras… Les tendons sont des organes vivants essentiels à notre mobilité. Faisant office de lien entre les muscles et les os, les tendons transmettent une force qui nous permet de produire un mouvement.

Les membranes des tendons nous aident à signer la nature de nos mouvements ainsi que les tensions des tendons. Grâce à elles, nous arrivons à mieux percevoir notre corps dans l’espace et à maintenir notre propre posture et équilibre.

De nature résistante et élastique, les tendons sont fortement mobilisés durant n’importe quel mouvement, surtout lors d’activité sportive. Mal échauffés ou trop sollicités, les tendons peuvent se fragiliser et s’enflammer, résultant à ce que l’on appelle une tendinite.

Diagnostic très fréquent chez les sportifs, la tendinite peut évoluer pendant plusieurs mois s’il n’est pas traité correctement. Consultez rapidement un médecin ou spécialiste de la santé dès votre blessure pour éviter d’aggraver ou de perpétuer la pathologie.

Chez l’Arbre Blanc, c’est Katya Vicente, physiothérapeute et réflexologue, qui vous aidera et vous accompagnera tout au long de votre rééducation.

QU’EST-CE QU’UNE TENDINITE ?

Vous souffrez d’une tendinite lorsque les fibres de vos tendons se sont partiellement rompues, on parle dans ce cas d’une inflammation du tendon. Cela peut arriver suite à des frottements successifs des fibres du tendon, dû à des gestes répétés, des tendons trop sollicités, des tendons mal échauffés ou des tendons déjà fragilisés.

Pouvant provoquer des douleurs intenses et des gonflements, la tendinite peut vous empêcher d’effectuer certains gestes du quotidien. Cette pathologie touche tous les tendons, vous pouvez donc avoir une tendinite du coude, de l’épaule ou du poignet par exemple. Touchant davantage les seniors, les sportifs et ceux exécutant des mouvements répétitifs, la tendinite peut, en réalité, intervenir chez n’importe qui.

La tendinite peut toucher tous les tendons du corps, il existe ainsi plusieurs types de tendinites que vous pourrez croiser dans votre vie.

TYPES DE TENDINITE

TENDINITE DU POIGNET

Il s’agit d’une inflammation des tendons au niveau du poignet. Dans la majorité des cas, cela est dû à une répétition trop longue ou trop intense d’un mouvement du poignet. Que les mouvements proviennent d’une pratique sportive ou du quotidien, mal effectués, ils peuvent vous engendrer une tendinite du poignet.

TENDINITE DE QUERVAIN OU DU POUCE

Il existe plusieurs types de tendinites du poignet puisque cette articulation compte beaucoup de tendons. La plus répandue est la tendinite de Quervain car elle atteint les tendons du pouce. Provoquant une douleur au bord externe du poignet, elle gêne les mouvements du pouce.  

TENDINITE DE L’ÉPAULE

Il s’agit d’une inflammation des tendons au niveau de l’épaule occasionnant des douleurs lors de la réalisation de certains mouvements de base. La tendinite de l’épaule touche la « coiffe des rotateurs », réunissant quatre tendons. Essentielle au mouvement de rotation et à l’élévation de l’épaule, cette pathologie peut se manifester autant en journée que durant la nuit, si la personne est couchée sur l’épaule concernée.

TENDINITE DU COUDE

Il s’agit d’une inflammation des tendons reliant les muscles de l’avant-bras au coude. Aussi appelé épicondylite ou « tennis elbow », la tendinite du coude est souvent associée aux sports de raquette tels que le tennis et le badminton. Par la répétition de gestes puissants sollicitant l’articulation du coude, les sportifs et toutes les personnes aux activités à répétition sont enclins à avoir une tendinite du coude.  

TENDINITE DU GENOU

Il s’agit d’une inflammation des tendons au niveau du genou. Athlètes, coureurs, footballeurs, danseurs… Tous sollicitent leur genou durant la répétition de leur mouvement et sont donc particulièrement affectés par une tendinite du genou. Au-delà du sport, tout mouvement brusque du genou répété au quotidien peut causer une tendinite au genou.

TENDINITE DE LA PATTE D’OIE

Il s’agit d’une tendinite au niveau de la face poster interne du genou. Il se signale par des douleurs en haut du tibia, au niveau de la face basse et interne du genou. Le plus souvent nocturne, elle apparaît à l’échauffement et disparaît au début d’un effort physique. Si la tendinite patte d’oie s’intensifie, elle peut se propager vers la face interne de la cuisse, pour davantage de gêne lors de certains mouvements.

TENDINITE DU PIED

Il s’agit d’une inflammation des tendons au niveau du pied. Douleur progressive, sensation de raideur, engourdissement, faiblesse… La tendinite du pied peut aussi causer des difficultés à bouger d’autres membres inférieurs comme le genou. Pouvant gêner le moindre geste, la douleur peut s’étendre de la voûte plantaire au-dessus du pied.

TENDINITE DE LA CHEVILLE OU TENDINITE DU TENDON D’ACHILLE

Il s’agit d’une inflammation du tendon d’Achille. Souvent dû à des mouvements répétés ou trop intenses sollicitant cette zone, la tendinite de la cheville est aussi favorisée par la déshydratation, la vieillesse, le surpoids et le diabète. Que vous marchez, courrez, piétinez ou restez tout simplement debout, ces déplacements anodins peuvent tout de même engendrer une tendinite du tendon d’Achille. Pensez donc à bien vous chausser et à maintenir une bonne posture.

TENDINITE DE LA HANCHE

Il s’agit d’une usure des tendons fessiers : le petit fessier, le moyen fessier et la lame latérale du moyen fessier. La tendinite de la hanche se caractérise par des douleurs dans la fesse, à l’aine, ainsi que sur la face latérale de la cuisse et de la hanche. Affectant de nombreux randonneurs et coureurs, elle survient le plus souvent après un effort intense, comme une marche excessive.

TENDINITE DU BRAS

Souvent associé à la tendinite de l’avant-bras, du poignet et de la main, la tendinite du bras à des causes similaires aux autres tendinites. Mouvements répétitifs, mouvements excessifs, faux mouvement, effort physique inhabituel, chute ou mauvaise position… Peu importe la cause, la tendinite du bras se caractérise par des douleurs au niveau du bras, des sensations de chaleur, de rougeur, de raideur, voire des gonflements. Dans certains cas plus graves, vous pourrez avoir du mal à bouger votre bras.

CAUSES ET FACTEURS D’UNE TENDINITE

Une entorse de la cheville est généralement le résultat d’une forte sollicitation de l’articulation, comme une torsion brutale de votre cheville ou une trop grande flexion/extorsion de l’articulation de votre pied. Douleur, gonflement ou difficulté à bouger… L’entorse de cheville provoque de nombreuses sensations inconfortables.

Une entorse de cheville peut subvenir suite à de multiples causes telles que :

  • Un faux pas
  • Une chute
  • Un coup reçu sur la cheville
  • Une forte tension de l’articulation
  • Une cheville fragile
  • Un accident lors d’une pratique sportive
  • Une mauvaise condition physique
  • Des efforts réguliers pour la cheville
  • Des lésions supplémentaires mal traitées
  • Un mauvais traitement des blessures précédentes

D’autres facteurs de la vie quotidienne peuvent favoriser l’apparition d’une entorse de cheville, par exemple :

  • Pratiquer une activité sportive
  • Marcher sur un terrain ou une surface en mauvais état
  • Porter des chaussures instables, inconfortables, usés ou non adaptés à votre activité
  • Avoir une statique anormale du pied
  • Avoir des troubles de la coordination des mouvements

SYMPTÔMES D’UNE TENDINITE

Douleurs, inflammation, rougeur, gonflement, frottement, crissement ou baisse de performance… Tels sont les symptômes que vous pouvez ressentir lorsque vous souffrez d’une tendinite.

On distingue différent stade de sévérité, en fonction de l’évolution de la pathologie :

  • Stade 1 : Douleur apparaît après l’effort et disparaît au repos
  • Stade 2 : Douleur apparaît pendant une activité et continue après l’effort
  • Stade 3 : Douleur permanente dans la vie quotidienne et sportive
  • Stade 4 : Rupture du tendon

Avant même d’arriver au dernier stade, il est primordial de traiter la pathologie. Une tendinite non traitée peut devenir chronique et le tendon pourrait rester fragilisé pendant longtemps sans retrouver ses capacités de résistance et d’élasticité.

COMMENT TRAITER UNE TENDINITE

Pour traiter votre tendinite, voici différentes méthodes qui vous permettront de soulager vos douleurs et de guérir de votre blessure.

  • Utiliser des anti-inflammatoires par voie orale ou locale pour calmer la douleur
  • Favoriser un bon repos de votre zone douloureuse. Sans pour autant l’immobiliser, vous pouvez effectuer qui ne vous provoque pas de douleur intense.
  • Pratiquer la cryothérapie. Appliquer du froid sur la zone douloureuse permet de soulager la douleur.
  • Consulter un physiothérapeute ou un ostéopathe pour rééduquer votre articulation et stimuler la formation de nouvelles fibres.
  • Manger des compléments alimentaires (curcuma, boswellia…) en parallèle d’une alimentation équilibrée pour soulager la douleur.
  • Avoir recours à des injections de corticoïdes en cas de tendinite chronique. Combinées aux anti-inflammatoires et au repos, les injections permettent de soulager la douleur.
  • Avoir recours à une chirurgie dans le cas rare où les tendons sont déchirés et où aucunes autres solutions thérapeutiques n’ont fonctionné.

En fonction des conseils de votre médecin ou d’autres professionnels de santé, vous choisirez le ou les meilleurs traitements les plus adaptés pour résoudre votre problématique.

COMMENT PRÉVENIR UNE TENDINITE

Après un bon traitement adapté, la tendinite disparaît le plus souvent au bout de quelques mois. Mais, pour être sûr qu’elle ne réapparaisse pas et diminuer vos chances d’avoir une tendinite, vous pouvez prendre certaines mesures de prévention tels que :

  • Bien s’échauffer et s’étirer avant et après l’effort
  • Faire régulièrement des pauses lors d’un effort
  • Arrêter tout effort dès l’apparition de quelconque douleur
  • Maintenir une bonne posture et maîtriser les gestes techniques
  • Éviter d’effectuer des gestes de manière répétitives
  • Boire régulièrement pour éviter la déshydratation
  • Adopter une alimentation équilibrée

Grâce à ses conseils, vous diminuez vos chances de souffrir d’une tendinite ou d’une récidive.

Vous pouvez aussi effectuer des séances de physiothérapie en prévention avec Katya Vicente, réflexologue et physiothérapeute, chez l’Arbre Blanc.

IL ÉTAIT UNE FOIS LA PHYSIOTHÉRAPIE

Découvrez en vidéo la définition, l’histoire, les bienfaits et toutes les facettes de la physiothérapie.

séance de
physiothérapie

cabinet
DE L'arbre blanc
Genève - carouge

Recevez l’actu des bonnes nouvelles et du bien-être !

Des infos pour ralentir, se relaxer et prendre soin de soi

0
Votre panier
Votre panier est videRetour à la boutique
Calcul de votre livraison