0 0.00CHF
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

10 CHOSES A SAVOIR POUR TROUVER VOTRE SÉANCE DE PHYSIOTHERAPIE A GENEVE

Trouver Séance de Physiothérapie à Genève

Que ce soit à Genève, Zürich, Lausanne, Zoug, Yverdon, Neuchâtel, Nyon ou d’autres villes, la Suisse est un pays à l’avant-garde pour toutes les thérapies manuelles, les pratiques naturelles et plus particulièrement la physiothérapie. Vous trouverez ici les 10 choses à savoir pour choisir et trouver votre séance de physiothérapie à Genève et savoir quand vous en avez besoin.


La physiothérapie, c’est « L’art de soigner par le mouvement, tout en étant centrée sur une approche globale, humaine et empathique »

Katya Vicente, Physiothérapeute

1 – LA PHYSIOTHERAPIE, C’EST QUOI ?

La physiothérapie est une thérapie au service du corps… et de l’esprit.

Étymologiquement, physiothérapie vient du Grec (phýsis et therapeía) ce qui signifie : « traitement naturel ». En utilisant donc des techniques « naturelles » dites manuelles, elle vise à prévenir, restaurer et améliorer votre santé dans toutes ses composantes.

Les techniques manuelles s’articulent autour de deux axes : les techniques passives et actives.

Les techniques passives signifient que vous êtes « immobile » et c’est le thérapeute qui agit sur vous à l’aide de manipulations, étirements, massages et divers mouvements. A contrario, les techniques actives signifient que vous vous mettez en mouvement avec l’aide ou non du physiothérapeute : renforcement musculaire, proprioception, exercices d’équilibre, mobilité articulaire, auto-massage, étirements.

L’objectif général est la guérison et l’amélioration de la qualité de vie des patients.

2 – LA PHYSIOTHERAPIE, C’EST POUR QUI ?


Bébé, enfant, femme enceinte, adulte, senior… Quel que soit votre âge, que vous soyez sportif ou non, la physiothérapie s’adresse à tous !


3 – QUAND CONSULTER VOTRE PHYSIOTHÉRAPEUTE ?

Tension musculaire, perte de force, douleur articulaire, arthrite, raideur, douleur chronique, entorse, incontinence… Que ce soit dans votre vie quotidienne, au travail ou dans le cadre d’un sport, voici les cas dans lesquels vous pouvez consulter votre physiothérapeute :

  • Douleurs et tensions musculaires : Vous souffrez d’une douleur ou d’une tension musculaire, la physiothérapie aide à vous soulager, à réduire la douleur et améliorer votre mobilité jusqu’à votre guérison complète. Que votre douleur soit inflammatoire, mécanique ou liée à un stress, le thérapeute s’attelle à en trouver la cause et à la traiter. Ceci permet dans la plupart des cas de la voir disparaître.
  • Blessures sportives : Que ce soit du foot, du volley, du basket-ball ou tout autre activité sportive, une blessure ou des courbatures peuvent survenir à la suite d’efforts intenses, répétés ou soudains. Consulter est utile pour savoir que faire en cas de courbatures. En cas de blessure, la physiothérapie vous aide dans le processus de guérison et de rééducation.
  • Arthrite : La physiothérapie vous aide à soulager et réduire l’inflammation et les raideurs articulaires afin d’améliorer la fluidité et l’amplitude de vos mouvements.
  • Rééducation : Le thérapeute vous accompagne dans votre programme de rééducation pour que vous puissiez restaurer et retrouver toutes vos fonctions corporelles. Celle-ci peut prendre différentes formes selon le besoin du patient. Elle est souvent composée dans un premier temps d’un traitement passif, où le thérapeute travaille sur le patient en thérapie manuelle, puis une seconde phase où le thérapeute propose un traitement plus actif comme du renforcement musculaire ou/et de la proprioception ainsi qu’un travail postural.
  • Maux de tête : Dans la plupart des cas, les patients se précipitent dans les pharmacies et prennent des médicaments spécifiques pour soulager leurs maux de tête. Malheureusement, ils ne pensent pas à la physiothérapie. Pourtant, il existe de nombreuses causes musculaires et/ou squelettiques qui provoquent des maux de tête. Le physiothérapeute vous aide à vous « réaligner et ré-harmoniser » pour venir à bout de votre problématique.
  • Incontinence : Afin d’éliminer complètement les symptômes, la physiothérapie agit sur l’incontinence par, notamment, le renforcement du plancher pelvien.
  • Développement de l’enfant : De la petite enfance à l’adolescence, la physiothérapie pédiatrique accompagne les enfants atteints de troubles congénitaux, prénatales, sensoriels ou moteurs.
  • Vertiges et étourdissements : Dans le cadre d’un examen initial, le physiothérapeute en lien avec votre médecin, traite vos vertiges et étourdissements en agissant sur vos problèmes cervicaux, la correction de votre posture, des exercices d’équilibre et par l’intermédiaire de diverses techniques spécifiques.
  • Problèmes neurologiques : Il y a toutes sortes de problématiques liées au système nerveux central et périphérique. AVC, Parkinson, sclérose en plaques pour les plus connues, celles-ci nécessitent une prise en charge physiothérapeutique afin de rétablir la mobilité articulaire, diminuer les douleurs, retrouver la souplesse et l’équilibre, ainsi que de réentraîner la coordination.

4 – COMMENT SE DEROULE VOTRE SEANCE DE PHYSIOTHERAPIE ?

A la suite d’une blessure, d’une opération ou d’une douleur, vous venez pour la première fois consulter un physiothérapeute. Voici comment se déroule votre séance :

La première séance est celle du bilan. Le thérapeute vous posera toutes les questions nécessaires à la compréhension de votre problématique. Il abordera aussi les questions relatives à votre état de santé général afin d’identifier votre contexte émotionnel, vos habitudes et votre cadre de vie.

Il poursuivra par son bilan physique du patient afin de compléter son anamnèse et d’établir son plan de traitement.

Une approche spécifique et globale :

Selon la nature de votre état et afin d’engager votre guérison, la séance se composera principalement de thérapie manuelle effectuée par le thérapeute, d’étirements, de manipulations, d’exercices physiques et l’utilisation de certains outils ou machines. Il peut également vous donner des conseils pratiques d’hygiène de vie ou concernant votre posture.

5 – PEUT-ON FAIRE DE LA PHYSIOTHERAPIE EN PREVENTION ?

La réponse est oui ! Comme de nombreuses thérapies, mode alimentaire et hygiène de vie, il est toujours adéquat de prendre soin de sa santé. C’est pourquoi, vous pouvez, en effet, consulter votre physiothérapeute en prévention.

Le physiothérapeute pourra vous prodiguer de précieux conseils qui vous aideront dans votre quotidien à limiter vos risques de blessures ou de douleurs ainsi qu’améliorer votre mobilité et vos performances.

6 – COMBIEN COUTE UNE SEANCE DE PHYSIOTHERAPIE ?

La physiothérapie est prise en charge par l’assurance de base Lamal.

Ceci dit, méfiez-vous des apparences. Ce n’est pas une prestation gratuite ! Elle est prise en charge par votre assurance en présentant un bon de votre médecin, suite à une prescription. De plus, vos traitements seront pris en charge à condition d’avoir consommés votre franchise d’assurance de base. À ce moment, vous ne paierez plus que le 10% de vos prestations.

Les personnes désireuses de faire de la physiothérapie sans consulter leur médecin peuvent le faire, en sachant qu’ils paieront de leur poche. Renseignez-vous alors directement auprès de votre thérapeute pour connaître le prix de la séance.

7 – QUELLE EST LA DIFFERENCE ENTRE UN KINE ET UN PHYSIOTHERAPEUTE ?

Aucune !  C’est le même métier avec des noms différents selon les pays.

En France, on dit donc Kiné ou kinésithérapeute mais en Suisse la profession se nomme physiothérapie. À savoir que la majorité des pays dans le monde ont choisi l’appellation “physiotherapy”.

8 – COMMENT DEVIENT-ON PHYSIOTHERAPEUTE ?

A Genève, pour se former et devenir physiothérapeute, cela se passe à la Haute école de santé (HEdS) à travers laquelle vous pouvez vous former : www.hesge.ch/heds/formation-base/bachelor/physiotherapie.

En Suisse Romande, il y a également la Haute école de santé du Valais (HEdS) à Loëche-les-Bains et la Haute École de santé Vaud (HESAV), à Lausanne.

9 – QUELS SONT LES ASSOCIATIONS ET RÉSEAUX DE PHYSIOTHÉRAPEUTE ?

  • Les professionnels peuvent adhérer à des réseaux tels que PhysioSwiss, Physiogenève, L’ASPUG ou L’ASPI dès l’obtention de leur diplôme en tant que physiothérapeute salarié et aussi en tant qu’indépendant, après deux ans de pratique salariale à 100% minimum.

10 – COMMENT TROUVER UN PHYSIOTHÉRAPEUTE PRES DE CHEZ SOI ?

Pour trouver un thérapeute près de chez vous, vous avez plusieurs façons de procéder :

Avec toutes les réponses à vos questions, vous voilà prêt à réserver votre séance de physiothérapie.


En prévention ou en traitement, la physiothérapie est une pépite pour votre corps. Prenez soin de vous et profitez de cette belle thérapie pour mieux vous sentir au quotidien.

L’équipe de l’Arbre Blanc

séance de
physiothérapie

cabinet
DE L'arbre blanc
Genève - carouge

0
Votre panier
Your cart is emptyBack to shop