CERVICALGIE : SYMPTÔMES ET TRAITEMENTS

cervicalgie symptomes traitements


La cervicalgie se définit comme un ensemble de douleurs pouvant s’étendre du haut du dos jusqu’à la base du crâne. En passant, bien entendu, par le cou ! Torticolis, entorse cervicale, spondylose cervicale… ces maux vous sont familiers ? L’Arbre Blanc vous aide à mieux comprendre vos douleurs, et à bien les prendre en charge !


La cervicalgie peut apparaître à tout âge, à la suite d’un accident, à cause d’une maladie ou d’un problème postural, ou bien avec le stress. Spécialiste des douleurs du cou, le physiothérapeute vous propose des solutions éprouvées et adaptées à votre quotidien.

1 – D’où vient mon mal au cou ?

cervicalgie-mal-au-cou

La cervicalgie peut être provoquée par différentes affections touchant les vertèbres cervicales, les muscles, les ligaments et les tendons, ou encore un nerf.

Quels sont les problèmes les plus fréquents pouvant occasionner des douleurs au niveau des cervicales ?

  • Le torticolis : La plupart du temps bénin, le torticolis n’en est pas moins douloureux et invalidant ! En général, c’est une contracture musculaire qui en est la cause. Il disparaît le plus souvent en quelques jours, mais peut nécessiter des soins chez un spécialiste.
  • La cervicalgie posturale : Comme son nom l’indique, elle touche notamment les personnes ayant maintenu de façon répétée une mauvaise posture. Chez les personnes plus âgées, ce type de cervicalgie peut entraîner des douleurs importantes au cou, en raison d’une arthrose cervicale.
  • La spondylose cervicale : Cette affection s’installe avec l’âge. Certains n’en ressentent aucunement les symptômes. D’autres peuvent au contraire être victimes de douleurs au cou plus ou moins fortes, et de sensations de fourmillements dans les bras, les mains ou les jambes.
  • L’entorse cervicale : Elle touche les ligaments et les tendons du cou. Issue d’un traumatisme, l’entorse cervicale peut provoquer des douleurs à la tête et à la nuque, ainsi qu’une incapacité à bouger le cou.

D’autres événements peuvent provoquer des traumatismes plus importants au niveau des cervicales. C’est le cas du coup du lapin. Ce dernier se produit lorsque le cou se plie brutalement vers l’avant, avant d’opérer une extension rapide vers l’arrière. On appelle également ce traumatisme : “coup de fouet cervical”.

Enfin, la cervicalgie peut être le symptôme d’une maladie inflammatoire telle que la spondylarthrite ankylosante, d’une infection, ou d’une tumeur.

2 – Quelles sont les causes de la cervicalgie ?

causes-de-la-cervicalgie

Outre les maladies et accidents qui peuvent causer une cervicalgie plus ou moins importante, on note que les douleurs de cou communes surviennent en général :

  • dans une période de stress ou d’anxiété intense ;
  • en raison d’une posture inadaptée, surtout pendant la nuit ;
  • avec l’arrivée de l’âge.

Pour éviter le fameux torticolis, il est donc conseillé de lever le pied, de changer de literie, et de conserver une activité physique tout au long de sa vie. Les exercices d’assouplissement du cou, des épaules et du haut du dos offrent une aide non négligeable dans la prévention de la cervicalgie !

3 – Le physiothérapeute au secours des douleurs cervicales

comment ouvrir son cabinet de physiotherapie en suisse

Si de nombreuses cervicalgies disparaissent d’elles-mêmes au bout de quelques jours, pour d’autres, l’intervention d’un spécialiste est indispensable.

Le physiothérapeute, spécialiste du soin par le mouvement, peut vous aider à retrouver toute la mobilité de votre cou :

  • en ménageant un espace cervicale pour remédier à une radiculopathie (compression de la racine d’un nerf au niveau des vertèbres, ici, cervicales) ;
  • par un accompagnement spécifique pour vous aider à retrouver de la force, de la souplesse et une meilleure posture ;
  • en réalisant des massages permettant d’assouplir les muscles et soulager tensions et douleurs.
  • Le corps étant en tout, les problèmes peuvent être reliés à d’autres pathologies. Votre thérapeute peut vous accompagner sur d’autres maux comme la lombalgie ou la sciatique.

5 – Quels sont les traitements les plus efficaces contre la cervicalgie ?

cervicalgie traitements

Pour traiter efficacement les douleurs du rachis cervical, le physiothérapeute emploie différentes techniques :

  • La thérapie manuelle : Le spécialiste mobilise votre cou en impulsant des mouvements d’ampleur variable, pour retrouver la mobilité naturelle de votre cou.
  • Les étirements cervicaux : Ces exercices permettent de remédier aux causes musculaires de la cervicalgie.
  • La stabilisation cervicale : Elle regroupe une classe d’exercices permettant de renforcer les muscles du cou et de remédier aux problèmes d’arthrose cervicale et posturaux.
  • Le relâchement musculaire : Les contractions musculaires causées par une mauvaise posture ou par le stress sont souvent à l’origine de la cervicalgie. Le physiothérapeute vous aide à relâcher vos muscles par la pratique d’exercices simples, reproductibles à la maison.
  • La rééducation posturale globale (ou RPG) : Le travail sédentaire, le manque d’exercice ou un équipement de bureau non adapté peuvent occasionner des problèmes cervicaux. La rééducation posturale cherche à comprendre les causes de ces problèmes en reproduisant les postures du quotidien, et en proposant des solutions adaptées à la mécanique corporelle.

Consulter un physiothérapeute pour prévenir l’apparition de la cervicalgie constitue un premier pas vers le mieux-être. Son approche globale peut compléter efficacement la consultation d’autres spécialistes : ostéopathe, psychologue, ergonome, etc.


Comprendre, soigner, prévenir…
Telles sont les missions d’un physiothérapeute.

Katya Vicente, Physiothérapeute & Réflexologue

séance de
physiothérapie

cabinet
DE L'arbre blanc
Genève - carouge

Recevez l’actu des bonnes nouvelles et du bien-être !

Des infos pour ralentir, se relaxer et prendre soin de soi

0
Votre panier
Votre panier est videRetour à la boutique
Calcul de votre livraison